Ancienne abbaye Notre-Dame de Grestain

abbey of grestain

Neuf siècles d'histoire

... ils ne pratiquent plus la charité envers les autres… un des moines tua le cuisinier… il l’assomma du coup vigoureux d’un lourd pilon… L’abbé s’est mis en route pour aller vers vous. C’est un homme dissolu et menteur… »

Cet épisode criminel, marqué par au moins deux meurtres, dura cinq ans. Il fut clos par le remplacement de l’abbé et de tous ces moines pervertis.

La vie monastique put alors reprendre un cours normal… si l’on peut dire, car pendant les cinq siècles suivants, l’abbaye connut bien des vicissitudes.
Elle fut brûlée et pillée plusieurs fois par les Anglais pendant la guerre de Cent ans. Elle servit d’abri à la soldatesque, vécut les temps de la peste.
Néanmoins, elle survécut. En 1450 Charles VII y séjourna près d’un mois pendant le siège de Honfleur, et c’est là qu’il signa l’ordonnance prescrivant une enquête sur le procès de Jeanne d’Arc.

Plus tard, aliénant peu à peu ses possessions, elle devint une abbaye au rayonnement purement local et finit par péricliter.
En 1757, un décret royal prononça la suppression de la conventualité de l’abbaye qui, en tant que telle, cessa d’exister. Eglise et bâtiments qui, faute d’entretien, tombaient en ruine, furent démolis, à l ’exception de la salle des hôtes sur laquelle fut aménagée une modeste maison pour y loger un chapelain.

En 1790, elle fut vendue à un armateur du Havre, puis elle passa entre les mains de plusieurs familles avant d’être convertie en ferme. Jamais, pourtant, le souvenir des origines ne se perdit.

page facebook Abbaye Notre Dame de Grestain - Grestain - 27210 Fatouville Grestain - FRANCE Mentions légales | Réalisation : studio alistair